Prenez soin du présent

présent-être-futurLe futur ça peut être l’espérance de jours meilleurs, ou ça peut être l’angoisse de la perte, de l’échec, de la souffrance. Qui n’a jamais dit « oui, mais si…. »? formulant alors un improbable futur, une hypothèse dans laquelle résonne la peur.
Mais à-quoi-bon puisque tous les « si » sont possibles, et leurs contraires aus-si!?
Et à-quoi-bon puisque seul le présent existe et que le futur n’est pas encore?

Bien sûr dans la vie quotidienne, il est nécessaire d’anticiper, de prévoir, de façon à assurer nos besoins matériels. Pas de yoga, pas de vie spirituelle, si vous avez faim, froid ou si vous êtes malade. Il ne s’agit pas de vivre d’eau fraiche. Donc pour l’organisation du quotidien le mental fait son travail, et il prévoit. Le problème c’est qu’il ne s’arrête pas à ça le mental: il hypothèse, il suppose, il interroge, il insinue….

Namrata, grâce à qui j’ai découvert la profondeur du yoga, aimait à dire :

Prenez soin du présent et le futur prendra soin de lui tout seul.

Soyez dans l’instant présent, pleinement, avec sincérité et déterminisme, faites taire le mental, et alors tout ce qui découlera de cet instant présent sera juste, et c’est précisément ce à quoi nous invite le yoga.